Stanka Pavlova / Denis Bonnetier

STANKA PAVLOVA
DENIS BONNETIER


stankaStanka Pavlova a été formée aux arts de la marionnette à l’Académie Théâtrale de Sofia et à l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. Elle dirige sa démarche artistique vers la création théâtrale à destination du très jeune public. Son travail de recherches et d’expérimentation l’ont conduit à la création de C’est un bout de papier en 2004, de Mobilhomme en 2007, Aux Commencements en 2011 et J’ai une soif de baleine dans mon ventre en octobre 2013. Sa sensibilité l’amène à rencontrer les jeunes spectateurs, car elle y trouve un public sensible à son langage symbolique et poétique et lui permet de tisser un théâtre d’images au service de l’émotion.Après un DESS de développement culturel et direction de projet à l’ARSEC et l’Université de Lyon 2 en 2001, Stanka Pavlova fonde la compagnie Zapoï avec Denis Bonnetier et depuis 2009, elle organise avec lui le Festival Itinérant de Marionnettes dans le Valenciennois. Son travail au plateau s’associe à un travail de recherches universitaires au sein de l’Université d’Artois où elle a soutenu en décembre 2011 une thèse de Doctorat en Arts du Spectacle intitulée : « Les avatars et les métaphores de la figure humaine dans les spectacles contemporains de la marionnette » sous la direction du professeur Amos Fergombé.
Docteur en arts du spectacle, elle mène un travail de recherche et d’enseignement au sein de l’Université d’Artois ou elle est chargée de cours depuis 2004. Stanka Pavlova est membre du Comité Consultatif Culture de la région Nord Pas de Calais et membre du Conseil d’Administration du Collectif Jeune Public (Nord Pas de Calais).
denisAprès un baccalauréat d’Arts Appliqués, Denis Bonnetier suit le cursus de 3 ans à L’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières où il sort diplômé avec félicitations du jury en 1993. Son travail artistique au sein de l’école est déjà orienté vers les rapports des arts de la marionnette avec ceux de l’image (projetée, fabriquée en direct etc…). En 1998 il intègre l’Ecole Consulaire SUPINFOCOM à Valenciennes où il poursuit une spécialisation en infographie. En 2001, il fonde avec Stanka Pavlova la compagnie Zapoï où il réalise de nombreuses mises en scènes. Denis Bonnetier cherche à provoquer les arts de la marionnette en l’associant à l’ensemble des autres disciplines scéniques et visuelles. Il évoque l’expression d’un théâtre d’images au service de l’imaginaire.
Il a notamment créé Oko (2002), Zapping Lupus (2002), Cirkusa Absurdita (2006), Balkanik Délirium (2007), Dracula (2009), Tranchées (2011) et Malgré eux en mars 2014. Il est régulièrement invité en tant que metteur en scène pour d’autres compagnies : La langue pendue, Rachid Bouali, le théâtre des Alberts à l’ile de la Réunion. Depuis 2009, il est en charge de la programmation et de l’organisation du Festival Itinérant de Marionnettes dans le Valenciennois. Denis Bonnetier est engagé au sein du Collectif Jeune public en Région Nord Pas de Calais et il est membre du Conseil d’Administration de Themaa. La compagnie a à coeur de s’investir également dans des réflexions portant sur la structuration des Arts de la marionnette, notamment par l’implication de Denis Bonnetier au sein de THEMAAA (Association nationale des Théâtres de marionnettes et Arts associés). En effet, de nombreuses réflexions accompagnent nos actions portant sur la création, la formation et sur les moyens de mettre en convergence les différentes initiatives régionales, de tisser des liens entre les différents acteurs pour affirmer et développer des politiques de collaboration, d’échanges et de circulation des artistes, d’entre-aide entre les différents acteurs de la discipline.